28/02/18

« Pour l'autonomie »

Recension sur le site de la revue Ballast

« 2017 voyait les 20 ans de la disparition de Cornelius Castoriadis. Et pourtant, la pensée politique de cet inclassable qui sut ne tomber dans aucun des pièges tendus par le vingtième siècle reste encore mal connue au-delà des cercles intellectuels, peu exploitée dans le débat public, rarement enseignée. C’est pourtant dans les interstices mal explorés de l’imaginaire et de la politique que se situe l’apport principal du philosophe, économiste et psychanalyste d’origine grecque, installé à Paris, qui fut le cofondateur lucide, en un temps où bien peu l’étaient, du groupe Socialisme ou barbarie. [...] Par cette synthèse riche et bien informée, les deux auteurs donnent les moyens d’entrer dans une pensée touffue, d’accès parfois complexe à cause de son vocabulaire et de son ambition, mais en réelle adéquation avec la complexité d’un monde qu’elle tente d’apprivoiser pour mieux le réinventer. »

Pour lire la recension en entier : https://www.revue-ballast.fr/cartouches-29/

Philippe Caumières
Arnaud Tomès